Le transport du chat

copie.jpg
 

Le transport de votre chat pour venir au cabinet est un calvaire ?

Voici quelques conseils pour rendre plus agréable et moins stressant le transport de votre ami à 4 pattes.

Tout d’abord, il vous faut une cage de transport solide qui s’ouvre devant et si possible dont le couvercle peut s’enlever tout à fait. En effet, il sera parfois moins stressant pour le chat d’être examiné dans le panier, avec le couvercle ouvert.

Vérifiez que votre cage est bien fermée. Un accident est vite arrivé.

En général, lorsque vous sortez la cage de transport pour aller chez le vétérinaire, le chat comprend votre intention. Cela devient alors un vrai combat pour parvenir à mettre votre compagnon dans la cage. Pour habituer votre chat à la cage de transport, il est conseillé de placer le panier dans votre habitation, par exemple au milieu des jouets, avec une couverture portant les odeurs du chat, ou bien un de vos vêtements. Une demi-heure avant de partir n’hésitez pas à pulvériser des phéromones apaisantes dans la cage.

Pour habituer votre chat à la voiture, vous pouvez réaliser de cours trajets, en-dehors des visites chez votre vétérinaire.

Vous avez suivi nos conseils mais votre chat est toujours récalcitrant à entrer dans sa cage ! Dans ce cas, vous pouvez essayer de le faire rentrer par l’arrière. Si votre ami est vraiment très réticent, vous pouvez utiliser une couverture portant son odeur pour l’envelopper puis le glisser dans le panier de transport.

Enfin, votre chat est dans la cage. Le plus dur est fait. A présent vous pouvez mettre le panier dans la voiture en le calant bien. Évitez les à-coups lorsque vous roulez de même que la musique trop forte. N’hésitez pas à parler doucement à votre compagnon.

Votre chat ressent votre stress alors… restez calme !

Nous pouvons vous prêter une cage de transport si vous n’en avez pas. Il est en effet déconseillé de transporter le chat hors d’une cage. Un environnement inconnu est un facteur de stress pour le chat, c’est pourquoi il faut l’isoler des stimuli extérieurs.

En plus de la cage, vous pouvez mettre un drap qui va la recouvrir.

 

N’hésitez pas à nous demander conseil.

Beukelaers Natacha - ASV